A défaut de neige dans le Mercantour en ce début d’année, on profite du froid pour grimper sur les cascades de glace du coin.

La Tour de glace de Boréon permet de s’initier à cette activité en toute sérénité. L’inclinaison des murs de glace permet de varier les plaisirs: rester dans la grimpe ludique ou chercher la difficulté dans le plus raide et travailler la pose des lames de piolets et crampons.

La nature offre aussi de belles cascades naturelles, comme ici dans la cascade de droite à Gialorgue, dans la vallée de la Tinée.

Avec Cyril, nous avons grimpé le mur de droite puis traversé à gauche pour gravir la raide partie finale.

Dans le vallon de Demandols, nous avons grimpé la belle cascade « Black ice » en rive droite, bien visible depuis la piste d’accès.

Après plusieurs petits ressauts faciles, Cyril s’attaque au premier cigare. Pas si facile à grimper avec ces petites flûtes qui cassent au moindre coup de piolet et l’eau qui ruisselle le long des bras… Compter un bon 4+/ 5 !

Encore quelques ressauts et ce beau mur final s’offre à nous.