Qu’il est bon de retourner en montagne après deux mois de confinement !

En cette fin mai, les couloirs de neige encore bien remplis nous permettent de ressortir les piolets-crampons rangés prématurément cette année.

A une semaine d’intervalle, avec David puis Pascal, nous gravissons la « Diagonale » du Ponset, 2828 m. C’est le beau couloir de neige dans la face Ouest du Ponset que l’on aperçoit depuis le bas de la vallée.

Pascal à la sortie du premier ressaut mixte.

La suite de l’itinéraire passe à gauche du gros bloc. C’est la partie la plus technique.

Avec les petits placages en neige dure, David se rétablit à l’aide de ses piolets.

Dans des conditions plus sèches, il est parfois préférable de ranger les piolets. Pascal cherche ses prises dans ce passage peu évident !

La suite consiste à remonter une raide et longue pente de neige

En cette saison, la neige fond vite et les conditions varient d’un jour à l’autre

Petit rétrécissement entre deux murs rocheux; on se régale à grimper ce couloir bien varié

David profite d’une petite pause pour admirer la vallée de la Madone de Fenêtre. Au printemps, les écarts de température entre la vallée et les sommets offrent aux alpinistes des vues insoupçonnées

La partie finale du couloir devant nous.

David au sommet du Ponset. Avec ce beau ciel bleu, la vue est à 360°

Le Gélas domine, juste en face de nous… A sa gauche: le Saint Robert; à droite, la Malédie.

Les mesures sanitaires sont évidemment respectées…

La descente se fait par la voie normale du Ponset, sèche dans la partie haute. Puis nous longerons la face Nord du Neiglier et de la Pointe André.

Avec les restes de névés, la descente en « luge » permet de reposer un peu les jambes !

Merci David et Pascal pour ces beaux moments partagés là haut !