Mercredi 19 septembre 2018, avec Greg, nous avons grimpé la mythique voie du Dièdre Rouge dans la face nord du Corno Stella, ED, 350 m.

Cette voie prestigieuse fut ouverte en juin 1962 par F. Ruggeri et D. Ughetto. Après 32 heures d’escalade éprouvante, mi libre, mi artificielle, les ouvreurs atteignirent le sommet ! Ils utilisèrent des pitons, coin de bois et coin de bois (« crics ») réglables pour franchirent les fissures larges et le passage clé du toit quasi improtégeable.

De nos jours, avec des grandes tailles de friends (camalot n°5 et 6), les longueurs sont moins exposées.

La veille, nous montons dormir au bivouac Varrone. Sur le chemin, on commence à voir la face Nord du Corno Stella et à gauche, le couloir du Lourousa qui est bien sec.

 

Après une bonne nuit, nous partons à 6h du bivouac. Nous remontons le couloir du Lourousa sur 400 m; sans neige, c’est une bonne galère

A 7h30, nous commençons à grimper. Les premières longueurs ne sont pas très difficiles mais le froid et l’humidité réduisent nos sensations sur le rocher et l’escalade et parfois un peu glissante.

Le cheminement dans le bas est assez logique: il faut rejoindre la base du beau dièdre rouge

Lever du jour et vue sur le Viso

Greg rejoint bientôt la base du Dièdre et le début des difficultés

5ème longueur, l’escalade devient plus physique

Greg à la sortie de L5

6 ème longueur… ca grimpe !

On aperçoit même un peu le soleil

7 ème longeur: traversée à gauche puis large fissure déversante que l’on remonte « péniblement »…

8 ème longueur: escalade athlétique, en renfougne ou en dülfer; les 2 méthodes fonctionnent

Sacrée ambiance!

Maintenant, on hisse les sacs et on grimpe plus léger

On y est ! la fameuse longueur du toit qui fait peur ! Les coins de bois d’époque sont les bienvenus et cette année, Erwann et Paul ont rajouté deux crics réglagles. Le reste de la longueur se protège à l’aide de deux camalots 6, un 5 et un 4.

Sortie plein gaz et réta protégé par un piton sur lequel on n’a pas envie de tomber!

Les fameux coins de bois réglables

Greg à la sortie du toit

Dernière longueur

Et la croix ! Sommet du Corno Stella (3050 m), il est 14h: contents de voir le soleil, on profite d’un bon pic nic avant d’attaquer la descente.

La descente se fait en 4 rappels dans la face Sud du Corno Stella suivis d’un peu de désescalade. Au refuge Bozano, Marco le gardien nous acceuille chaleureusement.

Reste la descente à pieds, la route à pieds (ou en stop pour les plus chanceux) et le retour à la maison par le col de la Lombarde…

Une belle aventure en montagne et une voie exceptionnelle !