Avec Laurent en juillet, puis avec David en août, nous sommes montés sur la cime du Gélas, 3143 m, point culminant du Mercantour.

Laurent sous les premiers rayons de soleil, au dessus du lac Blanc.

Bouquetin, sur le fil de l’arête, au collet Saint Robert

Premiers pas sur le versant ouest du Gélas avec David; derrière, le Saint Robert

Petite pause pour contempler la vue sur le vallon de la Madone de Fenêtre, le lac Blanc sous nos pieds, et le long chemin déjà parcouru…

David sur l’arête ouest; le sommet se rapproche

Après un départ matinal et un long effort, l’arrivée au sommet est toujours un moment particulier. Laurent, quelques mètres sous le sommet, en voit bientôt la fin

La croix sommitale

Ce jour là, nous sommes seuls au sommet

Beau moment partagé avec David également

Un petit moment en compagnie de la belle Madone de Louis-Paul

Juste en face de nous: la Malédie et le Clapier. En juillet, il reste encore pas mal de neige

Après une petite pause au sommet, il faut se remettre en route… car la descente est encore longue et demande de la concentration.

David sur l’arête Est pour rejoindre le Balcon

Sous la Terrasse, nous croisons cette famille de bouquetins, peu farouches

Bravo Laurent et David pour cette longue ascension !