Changement de décors et de style aujourd’hui dans la face Nord du Petit Cayre de la Madone. Pierre veut du « dur » ! Chaussons précis aux pieds et « friends » au baudrier, on se lance en cette mi-août sur la voie répertoriée comme la plus difficile du Petit Cayre.

La première longueur nous met déjà dans l’ambiance: un long 6a, joli, varié et soutenu

La suite s’annonce bien raide encore. Le rocher est sain et l’escalade très plaisante; on trouve même de belles fissures dans lesquelles on coince nos pieds et nos mains.

Plus haut, arrive la longueur clé, à la fois attendue et redoutée: le fameux 6b+ bien physique. Pierre s’en sort après une belle bataille et se rétablit à droite dans la dalle.

L’arrivée au relais, le « crux » est franchi, on peut souffler un peu !

Bravo Pierre pour ce beau challenge !