Mi-août nous partons au lever du jour du Boréon, direction la Cougourde. Aujourd’hui, c’est une première pour Marc qui rêve de grimper cette mythique paroi du Mercantour. Alors pour l’occasion, nous avons choisi l’une des plus belles voies de la face ouest: l’éperon Demenge, TD-, 400 m.

Un petit névé persiste au départ de la voie.

Marc dans la première longueur

A la sortie de la 4ème longueur en 5c, bien raide.

Le grand dièdre qui suit, ca grimpe toujours, en écart cette fois

L’arrivée sur la vire du Z

La traversée à droite sur le « Z »

La vue sur le vallon de Cougourde et au-delà

Une des plus belles longueurs du massif: cette dalle en gneiss orangé à la fois compact et scuplté

De beaux mouvements sur du rocher exceptionnel; on se régale!

A la sortie de la 11ème longueur, le soleil arrive tout juste … ca tombe bien: on avait presque froid

A midi, nous sortons sur l’arête menant à la Cime 4. Nous n’avons pas traîné ce matin ! Maintenant encore un peu d’escalade plus facile et la longue désescalade du couloir Est. Restons vigilants.

Une fois en bas du couloir, nous nous retrouvons nez à nez avec ces bouquetins bien nourris

Un dernier petit coup d’oeil sur la paroi à présent éclairée par le soleil. C’est toujours une grande aventure que de grimper cette paroi ! Bravo Marc!